La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Bienvenue sur le site du SPECIS !

 

 

  


Nous vous aidons à comprendre le droit du travail et à vous défendre face à des employeurs de plus en plus malveillants et sans scrupules.

Avec l'une des cotisations les moins coûteuses du monde syndical, vous bénéficiez de plus d'informations mensuelles et d'une excellente protection juridique assurantielle.

Rejoignez-nous maintenant, adhérez et luttez contre la voyoucratie managériale !

 

 

Vidéo de présentation de l'UNSA

  


 

Le BLOG... c'est moi !Le BLOG... c'est moi !

Le BLOG !

 

Suivez-nous également sur LinkedIn !

25 novembre : Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes : l’UNSA mobilisée

Posté le 26/11/2021

Les manifestations du sexisme au travail sont multiformes et passent trop souvent inaperçues. L’UNSA, qui organise des formations en direction de ses adhérentes et adhérents, milite pour une tolérance zéro contre la violence et le harcèlement, dans nos syndicats, dans les entreprises, dans la société. La date du 25 novembre est l’occasion de le rappeler.

 

25 novembre : Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes : l’UNSA mobilisée - UNSA

 

Les effets dévastateurs du confinement ( enquête IFOP pour la Fédération nationale Solidarité Femmes )
• 9 % des femmes en couple victimes de violences conjugales pendant le premier confinement.
• Les violences conjugales ont eu lieu pour la première fois entre le 16 mars et le 11 mai 2020 pour 30 % des victimes
• 5 % des femmes en couple déclarent avoir subi insultes, injures ou dénigrement de la part du conjoint ; 4 % des coups et 3 % des violences sexuelles.
• Une hausse de 40 % des signalements a été enregistrée sur https://arretonslesviolences.gouv.fr

Lire la suite »

Les Primaires Sociales ... C'est parti !!!

Posté le 23/11/2021

Au printemps prochain, l’élection présidentielle suivie des législatives détermineront les axes des 5 années à venir.

Il n’est pas de notre rôle de syndicaliste de soutenir un camp ou un candidat.

A l’UNSA, nous avons décidé de donner la parole à tous les salariés et les agents de la fonction publique pour qu’ils expriment leurs priorités sur les grands thèmes qui seront au cœur des prochaines années : travail, pouvoir d’achat, transitions écologiques et technologiques, formation et reconversions professionnelles…

 

 

Ainsi, pour que le social ne soit pas oublié durant les 5 ans qui viennent, l’UNSA organise une Primaire sociale

https://enquetes.unsa.org/primairesociale

qui permettra aux travailleurs et travailleuses de donner leur avis.

Lire la suite »

Le suicide au travail

Posté le 10/11/2021

Certains âges, certaines catégories socioprofessionnelles, certains lieux de vie sont plus soumis que d'autres à la tentation du suicide. Comment comprendre ces phénomènes ? Comment prévenir la tentation du suicide et prendre en charge les suicidants ?

https://www.franceculture.fr/conferences/palais-de-la-decouverte-et-cite-des-sciences-et-de-lindustrie/le-suicide-au-travail

https://www.franceculture.fr/emissions/sur-les-docks-14-15/suicide-au-travail-les-employeurs-devant-la-justice

 

Lire la suite »

En 2021, l’image des syndicats s’améliore…mais beaucoup de questions demeurent !

Posté le 04/11/2021

L’enquête annuelle du CEVIPOF (Science Po Paris) et de Dialogues donne des résultats encourageants pour les syndicats et le dialogue social. Au-delà d’une perception qui s‘améliore chez l’ensemble des salariés, là où il est présent, dans les grandes entreprises et un certain nombre d’entreprises de taille intermédiaire, les syndicats et le dialogue social sont mieux perçus qu’ailleurs. Il y a toutefois encore beaucoup de réponses des salariés qui doivent interpeller les syndicats mais aussi tous les acteurs du dialogue social, patronat et gouvernement compris.

https://www.clesdusocial.com/en-2021-l-image-des-syndicats-s-ameliore-mais-beaucoup-de-questions-demeurent

Lire la suite »

Cybermalveillance.gouv.fr : au secours des victimes de piratage

Posté le 02/11/2021

Ces dernières années, Cybermalveillance.gouv.fr est devenue une référence en matière de signalement de piratages. Clubic vous présente plus largement ce dispositif gratuit d’assistance.

https://www.clubic.com/antivirus-securite-informatique/actualite-389892-cybermalveillance-gouv-fr-au-secours-des-victimes-de-piratage.html

Lire la suite »

E-dialogue social : phénomène conjoncturel ou nouvelles pratiques durables ?

Posté le 02/11/2021

L’étude du e-dialogue social proposée par l’Observatoire du dialogue social de la Fondation Jean-Jaurès revient sur le fonctionnement du dialogue social depuis le confinement de mars 2020. L’objectif est de comprendre comment le dialogue social d’entreprise s’est adapté à ce contexte particulier. À cela s’ajoutent des questions sur les perceptions que se font les représentants et les directions sur le dialogue social à distance. Le rapport cherche à comprendre et anticiper les différents enjeux de la numérisation du dialogue social.

https://www.jean-jaures.org/publication/e-dialogue-social-phenomene-conjoncturel-ou-nouvelles-pratiques-durables/

Lire la suite »

Grève nationale et reconductible chez ATOS - Message du collectif de salariés Atos ARAL’BOL soutenu par leurs organisations syndicales

Posté le 12/10/2021

Nous venons vers vous car nous sommes NOUS AUSSI des employés de la société ATOS, anciennement dirigée par Thierry BRETON, et qui possède désormais Édouard PHILIPPE à son conseil d’administration.

 


Nous sommes 212 êtres humains qu’Elie GIRARD (PDG) et Yannick TRICAUD (Président France) souhaitent vendre comme au temps de l’esclavage (externaliser pour parler jargon de dirigeant) à la société NSC, basée principalement en Angleterre, avec une petite filiale en France essentiellement composée d’anciens ATOS, précédemment vendus de la même manière.


Suite à la mauvaise gestion d’Elie GIRARD, notre belle société ATOS ne cesse de chuter, perdant sur le 1er semestre de cette année 42% de sa valeur boursière, et venant de sortir du CAC40. Pour pouvoir sauver les meubles, et notamment son fauteuil, il a décidé d’externaliser 20% des activités très prochainement.


Notre entité (212 êtres humains ayant donné de leur vie et de leur santé, car principalement, nous sommes des équipes de pilotage, donc travail de nuit, le week-end, et cela durant en moyenne 20 à 30 ans pour ATOS) n’est que la première vague de ce tsunami sans précédent (car le groupe ATOS est composé de 110 000 employés dont plus de 20 000 sont sur la sellette). Comme pour tous ses salariés, Atos choisit de les externaliser plutôt que de les former aux métiers d’avenir. 

 


La Gestion de l’Emploi chez Atos consiste à jeter les salariés périmés et à les remplacer par des neufs.

 

Lire la suite »

Réforme du chômage : le calcul des allocations durci

Posté le 11/10/2021

Le volet de la réforme durcissant le calcul de l'allocation chômage est en application depuis le 1er octobre, suite à la parution jeudi 30 septembre du décret au Journal officiel. Les syndicats vont attaquer le texte, le Conseil d'Etat doit encore se prononcer sur le fond.

https://www.journaldunet.com/management/guide-du-management/1197771-reforme-du-chomage-date-calcul-reports/

 

 

Lire la suite »

Thales, Sopra Steria, Capgemini et Orange : mais qui va donc avaler Atos ?

Posté le 22/09/2021

L'ESN Atos, qui est sorti du CAC 40 cette semaine, serait la cible de plusieurs entreprises. Sa rentabilité est fortement affectée (-30%), et son cours de bourse dévisse (-40%).

https://www.zdnet.fr/actualites/thales-sopra-steria-capgemini-et-orange-mais-qui-va-donc-avaler-atos-39929637.htm

 

Lire la suite »

Harcèlement sexuel : nouvelle définition et actualitésUne nouvelle définition du harcèlement sexuel vient compléter la précédente, elle entrera en vigueur le 31 mars 2022

Posté le 07/09/2021

Nouvelle définition du harcèlement sexuel

La lutte contre les violences faites aux femmes, qui a tardé à être prise en considération par le législateur, a connu un développement récent sous l’impulsion du mouvement metoo, incitant les pouvoirs publics à réagir.

Le harcèlement sexuel, qui en est une forme, a déjà fait l’objet de plusieurs définitions dans le code pénal (article 222-33) et dans le code du travail (article L 1153-1), ce dernier précisant qu’aucun salarié ne doit subir des faits :

1° Soit de harcèlement sexuel, constitué par des propos ou comportements à connotation sexuelle répétés qui soit portent atteinte à sa dignité en raison de leur caractère dégradant ou humiliant, soit créent à son encontre une situation intimidante, hostile ou offensante ;

2° Soit assimilés au harcèlement sexuel, consistant en toute forme de pression grave, même non répétée, exercée dans le but réel ou apparent d’obtenir un acte de nature sexuelle, que celui-ci soit recherché au profit de l’auteur des faits ou au profit d’un tiers.

 Définition du harcèlement sexuel - Avocat droit du travail (francmuller-avocat.com)

Lire la suite »

Le Graph du Jour : Atos, jusqu'à la lie !

Posté le 12/07/2021

Atos sombre de 15% à 45,07 EUR en séance à la Bourse de Paris, après avoir lancé un sévère avertissement sur ses objectifs 2021. Avec un communiqué titré "2021 : une année de transition pour Atos", tout le monde avait bien compris que la boîte à mauvaise nouvelle était sur le point de s'ouvrir. La traversée du désert se poursuit pour la société, dont la capitalisation passe sous les 5 Mds€, de loin la plus faible du CAC40.

https://www.zonebourse.com/cours/action/ATOS-SE-4612/actualite/Le-Graph-du-Jour-Atos-jusqu-a-la-lie-35835032/

Lire la suite »

De 14 à 28 Jours : Le congé paternité double pour les futurs pères

Posté le 01/07/2021
Le nouveau congé paternité - ou du second parent - de 28 jours, dont une semaine obligatoire, entre en vigueur ce jeudi.
 

Grande nouvelle pour les futurs papas! Le congé paternité - ou du second parent - de 28 jours, dont une semaine obligatoire, entre en vigueur ce jeudi. Une réforme sociétale attendue de longue date qui vise à permettre aux pères de s'investir davantage dans la parentalité et la vie du foyer.

https://www.bfmtv.com/economie/economie-social/de-14-a-28-jours-le-conge-paternite-double-pour-les-futurs-peres_AN-202107010003.html

 

Annoncée en septembre par Emmanuel Macron et votée dans le budget de la Sécu, cette réforme du congé double la durée pour un père - ou le second parent - d'un enfant à naître ou adopté, à 25 jours plus 3 jours de naissance (contre 11 plus 3 actuellement). Dans le cas d'une naissance multiple, sept jours de congés sont ajoutés, soit 32 contre 18 actuellement.

 

Niveau rémunération: les trois jours du congé de naissance restent à la charge de l'employeur, et les jours restants seront indemnisés par la Sécurité sociale.

Lire la suite »