La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

StopCovid fait flop

Posté le 18/06/2020

Deux semaines après son lancement, l'application de traçage numérique promue par le gouvernement n'a été activée que par 2% de la population, un chiffre trop bas pour que l'outil puisse être efficace dans la lutte contre le Covid-19. En outre, de l'aveu du secrétaire d'Etat au Numérique, Cédric O, son utilité est désormais "relative" au vu du reflux de l'épidémie.

https://www.linkedin.com/feed/news/stopcovid-fait-flop-4150377/

 

Lancée le 2 juin, l’application de traçage promue par le gouvernement a commencé très fort, avec 600.000 téléchargements en 24 heures. Selon des informations obtenues par Francinfo auprès du secrétariat d’Etat au Numérique, StopCovid a ensuite été activée par 1,7 million d’utilisateurs dans les 10 jours qui ont suivi, et 200.000 seulement au cours des 5 derniers jours. Au total, l’application aurait été activée par 2% de la population. Or cet outil, téléchargeable gratuitement, est efficace uniquement si utilisé massivement. Pour Cedric O, secrétaire d’Etat au numérique, “aujourd’hui, vu la faiblesse de l’épidémie, l’utilité de l’application est relative”. 

Controversée en raison de son possible impact sur les libertés individuelles, l’application est ainsi sans doute arrivée trop tard, mais pourrait peut-être s’avérer utile en cas de cluster ou de rebond de l’épidémie, par exemple. Certains épidémiologistes, comme Catherine Hill, citée par France Bleu, rappelle en outre que le virus n’a pas complètement disparu. Mise au point gratuitement grâce à des entreprises privées, l’application aurait désormais un coût d’exploitation mensuel de 100.000 euros par mois minimum.